®

HISTOIRE




In 1996 we started collecting Gendarmerie/Police patches and
headgear worldwide and we tried to get at least one patch and
one headgear from each country of the world.

In 2000 as both luxembourgish police forces (Gendarmerie & Police)
merged we started collecting luxembourgish Gendarmerie and Police
items with the aims to avoid people could forget thoses historical
luxembourgish police forces.
The idea installing a Gendarmerie and Police museum was born.

In 2005 we constituted an association named
"Musée International d'Effets de Gendarmerie et Police"
(a.s.b.l.) and by autumn 2006 we could start installing
the museum in the center of cultur in Capellen. During the whole
time we got an enormous support from the mayor and his council from Mamer.

After 10 months of work we could open the museum by the 21st of June
2007 on a surface of 180 squaremeters which displays about 520 hats,
80 mannequinns and a lot of other items.

In 2009 the museum has beenextended to another 40 squaremeters. In totally the museums has today a surface with 220 squaremeters.





En 1996 nous avons commençé à collectionner des écussons et coiffes
des Gendarmeries et Polices et nous avons essayé à regrouper au moins
un écusson et une coiffe de chaque pays du monde entier.

Suite à la fusion en 2000 des deux corps de la force publique
(Gendarmerie Grand-Ducale et Police) nous avons élargie la collection
avec des pièces de ces deux corps. Le but était et d'ailleurs est toujours
d'éviter que les gens oublient les origines de la force publique.
L'idée d'installer un musée de Gendarmerie et Police était née.

En 2005 nous avons constitué l'association sans but lucratif
"Musée International d'Effets de Gendarmerie et Police"
(a.s.b.l.) et en automne 2006 les travaux du musée situé au
Centre culturel à Capellen ont pu commencer.
Pendant toute cette période nous étions soutenus par Monsieur le
bourgmestre et son conseil communal de la commune de Mamer.

Après dix mois de construction le musée a pu ouvrir ses portes en date
du 21 juin 2007 en présence des autorités.
Le musée se compose d'une surface de 180 m2 où 520 coiffes,
80 mannequins et beaucoup d'autres pièces historique sont exposés.

La deuxième étappe a été réalisée au cours de l'année 2009 avec
l'extension de 40m2.

Le musée compte aujourd'hui une surface totale de 220m2.